La polyclinique :

Historique de la polyclinique

Les grandes étapes de l'évolution de l'établissement sont les suivantes :

1961 : Création de la Clinique sur la propriété de la famille Woimant.

1962 : Ouverture en Novembre, il s’agissait d’un établissement chirurgical et obstétrique de 72 lits. La prise en charge des patients était assurée par une communauté religieuse.

1978 : Premier agrandissement.

1984 : Ouverture de l’unité de dialyse. La Clinique Saint Côme devient alors une Polyclinique.

1988 : Les radiologues mettent en service leur premier scanner. La même année, la clinique obtient l'autorisation d’exploitation d’un Lithotriteur.

1989 : 2 lits de curiethérapie sont autorisés.

1990 : La clinique développe une unité de chirurgie ambulatoire.

1995 : En partenariat avec le Centre Hospitalier de Compiègne et l’UTC (Université Technologique de Compiègne), la Polyclinique participe à la mise en place du CIMA (Centre d’Imagerie Médicale Avancée).

1995 : Un deuxième agrandissement a lieu avec un nouveau bloc opératoire, une stérilisation sur site, des consultations et une unité d'urgences.

2000 : Les urgences sont agréées UPATOU (Unité de Proximité, d’Accueil, de Traitement et d’Orientation des Urgences).

2003 : Accréditation de la Polyclinique par l’ANAES

2007 : Pose le première pierre (démarrage des travaux de construction de la nouvelle Polyclinique Saint Côme dans la quartier de Royallieu à Compiègne.) Deux années seront nécessaires pour voir naitre de terre le nouvel établissement.

2008 : Certification V2 de la Polyclinique par l'HAS

2009 : Déménagement et Ouverture de la Polyclinique dans ses locaux neufs dans le quartier de Royallieu de Compiègne.

  • Accroissement de la capacité d’accueil à 247 lits, places et postes
  • 30 lits de soins de suite voient le jour
  • Plateau technique entièrement neuf à la pointe de la technologie
  • Implantation d’un IRM

2011 : Certification V3 de la Polyclinique par la HAS

2012 : Implantation d'un nouveau scanner et d'un mammotome et mise en place de 8 lits identifiés de soins palliatifs